Je suis...
  • en
  • fr

Web conférence : Echos d’Archéos

Le 18 mars 2021

Le jeudi 18 mars 2021, la première édition du cycle de conférences «Echos d’Archéos» avait pour thème le mystère des fosses à chevaux, ces sépultures découvertes au cœur du territoire des Arvernes et qui commencent à livrer leurs secrets.

Initialement programmé en 2020 et repoussé en 2021 suite à l’épidémie de Covid-19, Echos d’Archéos a pris la forme d’une web conférence pour sa première édition. A voir ici :

Film produit et réalisé par la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand.

Un mystère enfin levé ?

Huit hommes enterrés avec huit chevaux, tous installés dans des positions similaires, allongés sur le flanc droit, le bras gauche posé sur le visage du défunt placé devant lui…

À l’automne 2002, des fouilles archéologiques mettent au jour la sépulture de Gondole au Cendre et révèlent une pratique funéraire aussi spectaculaire qu’inédite en Gaule. Quelques mois plus tard, les archéologues découvrent cinq fosses contenant les squelettes de 53 chevaux enterrés au pied de Gergovie (Orcet).

Il faudra attendre presque vingt ans pour que les squelettes commencent à livrer leur secret. Mais ils soulèvent aussi bien des questions : ces sacrifices de chevaux et peut-être aussi d’hommes, sont-ils liés à un seul et même rituel ? Ensevelis sur le lieu même de la bataille de Gergovie, ont-ils un rapport avec cet évènement militaire ?

L’archéologie ouverte à tous

Le jeudi 18 mars 2021, l’archéologue Sylvain Foucras a présenté les résultats des recherches archéologiques menées pour comprendre ces énigmatiques pratiques qui nous donnent une autre image des populations gauloises, notamment arvernes.

Cet événement était organisé dans le cadre du nouveau cycle de conférences intitulé Echos d’Archéos, organisé par le Musée Archéologique de la Bataille de Gergovie, la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand (Université Clermont Auvergne/CNRS), le département du Puy-de-Dôme et Archeodunum.

Illustration : G. Pissondes